Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jean-François Copé a été mis en examen pour abus de confiance dans l'enquête sur les pénalités pour dépassement de frais de campagne payées par l'UMP pour le compte de Nicolas Sarkozy. L'ex-président du parti a été entendu mardi matin par les juges chargés de l'enquête au pôle financier du parquet de Paris.

L'ex-chef de l'Etat Nicolas Sarkozy, qui a retrouvé la présidence de l'UMP, a finalement réglé fin 2014 au parti ces pénalités liées à l'invalidation de ses comptes de campagne de 2012. Il a adressé au trésorier du parti un chèque de 363'615 euros.

La régularité de la prise en charge de ces frais par l'UMP était notamment contestée par son ancien ministre, François Fillon, et le parquet de Paris avait ouvert le 6 octobre une information judiciaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS