Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Jean-Luc Addor sera jugé pour discrimination raciale

Le conseiller national valaisan Jean-Luc Addor (UDC) avait tenu des propos déplacés sur Twitter et Facebook (archives).

KEYSTONE/LUKAS LEHMANN

(sda-ats)

Le conseiller national valaisan Jean-Luc Addor (UDC) sera jugé pour discrimination raciale. Il avait tenu des propos déplacés sur les réseaux sociaux après la fusillade à la mosquée de Saint-Gall le 22 août 2014.

Le ministère public valaisan a annoncé vendredi dans un communiqué avoir déposé son acte d'accusation devant le tribunal du district de Sion. Jean-Luc Addor avait écrit "On en redemande!" sur ses comptes Twitter et Facebook peu après l'annonce de la fusillade à la mosquée de Saint-Gall qui avait fait un mort.

Le Conseil central islamique suisse (CCIS) avait déposé une dénonciation pénale contre le politicien. Ses propos avaient également choqué en Valais.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.