Toute l'actu en bref

La première semaine de l'Open d'Australie fut bien un jeu de massacre pour les deux meilleurs joueurs du monde. Trois jours après Novak Djokovic, Andy Murray a pris la porte.

Jamais titré à Melbourne malgré ses cinq finales, le no 1 mondial s'est incliné 7-5 5-7 6-2 6-4 en huitième de finale devant Mischa Zverev (ATP 50), le frère aîné d'Alexander qui avait mené deux sets à un la veille sur cette même Rod Laver Arena devant Rafael Nadal.

Cette défaite change toute la donne dans le haut du tableau. Elle peut servir grandement les intérêts de Roger Federer, qui était appelé à rencontrer Murray mardi s'il s'impose ce soir devant Kei Nishikori, mais aussi ceux de Stan Wawrinka. Le Vaudois est désormais l'homme fort de ce haut du tableau. Il est aussi le deuxième joueur le mieux classé en lice dans cet Open derrière Milos Raonic qui n'a pas, faut-il le préciser, encore gagné un titre en Grand Chelem...

Demi-finaliste l'automne dernier à Bâle à la faveur notamment d'un succès devant Stan Wawrinka, Mischa Zverev a réussi le match de sa vie dimanche à Melbourne. Le gaucher a attaqué sans relâche pour terrasser un Andy Murray visiblement éprouvé par la canicule qui frappe à nouveau Melbourne.

Mischa Zverev connaîtra donc ce soir son adversaire en quart de finale à l'issue de la rencontre qui opposera Roger Federer à Kei Nishikori. Le vainqueur de cette rencontre ne devra surtout pas sous-estimer cet Allemand d'origine russe de 29 ans qui n'occupait que la 724e place mondiale il y a trois ans.

ATS

 Toute l'actu en bref