Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le ministre de l'intérieur Didier Burkhalter a présenté deux programmes nationaux de protection de la jeunesse qui débuteront en 2011. D'une durée de cinq ans, ils cibleront respectivement l'amélioration globale de la prévention et la protection face aux médias.
Ces deux programmes, pour lesquels la Confédération déboursera au total 8,65 millions de francs, visent principalement la mise en réseau de pratiques isolées déjà existantes en Suisse, a souligné le conseiller fédéral. Il ne s'agit pas de fabriquer "une nouvelle couche de projets", mais de partager des connaissances et des compétences.
Approuvés par le Conseil fédéral vendredi dernier, les deux programmes s'inscrivent dans la stratégie globale de la Confédération en matière de politique de la jeunesse. Cette stratégie s'appuie en premier lieu sur la révision totale de la loi sur les activités de jeunesse, qui devrait être soumise au Parlement cet automne, a précisé le Neuchâtelois.
Le premier programme vise notamment à atténuer les facteurs de risque de violence juvénile, à renforcer la protection et à adapter les structures existantes. Les mesures concrètes découleront d'un état des lieux approfondi et devront toucher les jeunes dès leur plus jeune âge.
Grâce au deuxième programme, les autorités fédérales souhaitent améliorer l'information, l'éducation et la sensibilisation aux nouveaux médias. Ces derniers recèlent en effet des possibilités d'abus et des dangers potentiels. Ils peuvent notamment exacerber les tendances agressives chez les jeunes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS