Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Brésil va déployer 85'000 policiers et militaires pour assurer la sécurité des JO de Rio de Janeiro (archives).

KEYSTONE/AP/SILVIA IZQUIERDO

(sda-ats)

La France a été informée d'un projet d'attentat contre des athlètes français lors des jeux Olympiques (JO) de Rio de Janeiro, qui auront lieu du 5 au 21 août. Aucune information supplémentaire n'a été communiquée par les autorités françaises.

Ce projet a été évoqué lors de l'audition du général Christophe Gomart, patron de la direction du renseignement militaire français (DRM), devant une commission d'enquête parlementaire sur les attentats de 2015 à Paris (147 morts). Dans le rapport de cette commission, publié mardi, figure le compte-rendu partiel de son audition, qui remonte au 26 mai.

Après un passage visiblement coupé, le président de la commission lui demande: "Je n'avais pas entendu parler de ce ressortissant brésilien qui s'apprêtait à commettre des attentats contre la délégation française aux jeux Olympiques. Comment pouvez-vous le savoir?" Le général répond: "Par nos partenaires".

Brésil pas informé

Le cabinet de sécurité institutionnelle de la présidence du Brésil, qui coordonne les services de renseignements dans le pays, a déclaré que ses membres n'avaient reçu aucune information des autorités françaises et qu'ils étudiaient ce cas, dont ils n'ont eu connaissance que ce mercredi par la presse.

"Nous n'avons pas été la source de l'information, et l'agence brésilienne du renseignement (ABIN) n'a pas été informée officiellement non plus de cette affaire", a répondu le service de presse de l'ABIN.

Au début juillet, le ministre brésilien de la justice, Alexandre Moraes, avait déclaré qu'une attaque djihadiste à Rio de Janeiro pendant les JO 2016 était une "possibilité", mais "pas une probabilité".

Quelque 85'000 membres des forces de sécurité - 47'000 policiers et 38'000 militaires - seront mobilisés pour assurer la sécurité des 10'500 athlètes, mais aussi des officiels, des journalistes et des touristes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS