Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En cas d'attribution des Jeux olympiques 2026 à la Suisse, Sion en serait l'un des principaux sites (photo symbolique).

KEYSTONE/OLIVIER MAIRE

(sda-ats)

Le gouvernement uranais soutient la candidature de Sion pour l'organisation des Jeux olympiques d'hiver 2026. Il y pose toutefois une condition: que les éventuels JO basés dans le canton voisin suivent les règles du développement durable.

Interrogé par le groupe PDC du Grand Conseil, le Conseil d'Etat uranais a déclaré qu'il soutenait "en principe" la candidature de Sion 2026. Celle-ci renforce la cohésion entre la Suisse romande et la Suisse alémanique, estime-t-il.

Proximité d'Andermatt

A titre d'exemple, la proximité immédiate entre Uri et Ulrichen (VS), site prévu pour les compétitions de ski de fond, offre des chances sur le plan économico-touristique, écrit l'exécutif uranais dans sa réponse publiée mardi. La région de l'Urseren, qui s'étend d'Andermatt à Realp, pourrait servir de site d'hébergement et d'entraînement. Le col de la Furka la relie au Valais.

Le gouvernement uranais se dit donc prêt à étudier la possibilité de soutenir la candidature de la Suisse occidentale au JO de 2026 sur le plan financier ainsi qu'en matière de personnel et d'infrastructure. Ces jeux doivent toutefois être mis sur pied sur des structures existantes et se dérouler dans un cadre modeste et raisonnable, exige-t-il.

Garantie de déficit d'un milliard

Les cantons ont jusqu'à la fin mars pour prendre position, dans le cadre d'une procédure de consultation, au sujet d'un éventuel soutien financier de la Confédération aux JO de 2026. Le Conseil fédéral souhaite allouer jusqu'à un milliard de francs au titre de garantie de déficit, si le CIO attribue l'organisation de ces jeux à la Suisse. Les coûts restants seraient répartis entre les organisateurs et les cantons hôtes.

Les promoteurs de la candidature valaisanne prévoient des coûts de 1,98 milliard de francs et des recettes de 1,15 milliard. Outre le Valais, les JO de Sion 2026 réuniraient principalement les cantons de Vaud, de Fribourg et de Berne. S'y ajouteraient les sites d'Engelberg/OW (saut à ski) et de St-Moritz (bob/luge/skeleton).

Les derniers Jeux olympiques organisés en Suisse se sont tenus à St-Moritz en 1928 et 1948. Les derniers JO d'hiver organisés dans l'espace alpin se sont déroulés en 2006 à Turin (I). Sion avait également déposé sa candidature pour ces joutes, mais avait été battue par la cité piémontaise.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS