Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un hélicoptère recouvert de plumes roses dans les Grands appartements d'accord, un lustre fait de milliers de tampons hygiéniques, non. Invitée du Château de Versailles, l'artiste portugaise Joana Vasconcelos a dû adapter ses propositions à ce lieu patrimonial.

A partir de mardi, le public pourra découvrir seize oeuvres colorées, généreuses et ironiques de la plasticienne de 41 ans, première femme à exposer de l'art contemporain à Versailles (près de Paris).

Après le homard géant de l'Américain Jeff Koons (2008) et les fantaisies manga du Japonais Takashi Murakami (2010) qui avaient suscité la polémique, l'artiste apporte son goût de l'artisanat traditionnel portugais, son ironie, ses excès et sa réflexion sur le rôle de la femme dans la société.

Cette fois-ci, le débat a été lancé par l'artiste elle-même. Dans un entretien récent au journal portugais "Diario de Noticias", elle a trouvé "dommage" de ne pas avoir pu présenter à Versailles son lustre monumental "La fiancée" (2005) fait de dizaines de milliers de tampons hygiéniques, l'oeuvre ayant été "censurée", selon elle.

Début de polémique

Un terme que réfute Catherine Pégard, présidente du Château de Versailles. "Le choix des oeuvres est le fruit d'un dialogue entre nous et l'artiste", a déclaré vendredi Mme Pégard interrogée par l'AFP.

"Dès notre première rencontre cet hiver à Lisbonne, j'ai confirmé à Joana Vasconcelos que je ne souhaitais pas que cette oeuvre figure dans l'exposition", explique Mme Pégard, qui a succédé en octobre à Jean-Jacques Aillagon. Pour Koons et Murakami également, certaines oeuvres n'avaient pas été retenues, rappelle-t-elle.

Versailles a ouvert largement les Grands appartements à Joana Vasconcelos pour cette exposition qui se tient jusqu'au 30 septembre. L'oeuvre "Lilicoptère" notamment fait sensation : il s'agit d'un véritable hélicoptère recouvert de feuilles d'or, orné de milliers de brillants et paré de plumes d'autruche colorées (rose, saumon, orange). Son intérieur est richement décoré.

ATS