Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le cours plancher instauré par la Banque nationale suisse (BNS) de 1,2 franc pour 1 euro doit absolument être maintenu, estime le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann. Il souhaiterait même que ce taux soit rehaussé entre 1,35 et 1,40 franc pour un euro.

Les entreprises font confiance au seuil introduit en septembre dernier, a déclaré lundi le conseiller fédéral dans l'émission "ECO" de la télévision publique alémanique SF. Il serait "fatal" que le cours plancher soit soudainement supprimé, a-t-il ajouté.

Le parité de pouvoir d'achat entre euro et franc se situe à un cours de 1,35 ou 1,4 franc pour 1 euro, poursuit M. Schneider-Ammann. Et celui-ci de conclure: "En tant que ministre de l'économie, je verrais d'un bon oeil un cours qui se fixerait à cette hauteur".

ATS