Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - John Terry, poursuivi dans une affaire d'insultes racistes envers Anton Ferdinand, a été condamné à quatre matches de suspension et 220'000 livres (332'000 francs) d'amendes par la Fédération anglaise
Cette décision peut faire l'objet d'un appel dans un délai de 14 jours, mais le défenseur de Chelsea sera quoiqu'il en soit absent samedi contre Arsenal.
"M. Terry est déçu que la commission de la FA ne soit pas arrivée à la même conclusion que le tribunal qui l'avait déclaré non coupable", ont déclaré dans un communiqué ses avocats. Le 13 juillet, un tribunal de Londres avait en effet relaxé le défenseur, le juge Howard Riddle estimant n'avoir pas suffisamment d'éléments pour dire que Terry était quelqu'un de raciste.
Le joueur de 31 ans était accusé d'avoir proféré des insultes à caractère raciste à l'encontre du joueur noir des Queens Park Rangers, frère de Rio Ferdinand, lors d'un match du Championnat d'Angleterre le 23 octobre 2011. Il a toujours clamé son innocence mais ses explications n'ont pas convaincu le plaignant, qui a refusé de lui serrer la main il y a huit jours avant un match de Premier League.
L'affaire lui avait toutefois coûté son brassard de capitaine de l'équipe d'Angleterre et avait entraîné par ricochet la démission du sélectionneur Fabio Capello, en désaccord avec la sanction contre John Terry. Le 23 septembre, il a annoncé qu'il arrêtait sa carrière internationale après 78 capes.
"J'estime que la FA, en maintenant ses poursuites alors que j'ai été lavé de tout soupçon par un tribunal, a rendu ma position vis-à-vis de l'équipe nationale intenable", avait déclaré le footballeur lundi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS