Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le rockeur français Johnny Hallyday a enflammé samedi soir le Palais des congrès du Kremlin à l'occasion de son premier concert à Moscou, capitale russe. Il a présenté un mélange de rock et d'effets spéciaux. "On est ici pour s'amuser", a lancé au public le rocker le plus célèbre de France.

Vêtu d'un pantalon de cuir noir et de santiags, Johnny Hallyday a chauffé l'assistance avec son tube "Allumer le feu". Même si la salle n'était pas pleine, n'ayant réuni que quelque 3000 spectateurs, l'accueil réservé au chanteur n'en a pas moins été chaleureux.

"Johnny! Johnny!", ont scandé ses supporters tout au long du concert, le saluant debout, alors que beaucoup de jeunes filles étaient venues en T-shirts blancs et noirs décorés de son portrait.

Deux heures de concert

Quand il a chanté "Quelque chose de Tennessee", accompagné d'un orchestre symphonique russe, les applaudissements ont explosé. Et quand il a interprété l'un de ses plus grands succès, "Que je t'aime", les spectateurs ont chanté avec lui, brandissant des centaines de coeurs en papier blanc. Le concert a duré deux heures.

Après s'être produit cette année dans plusieurs capitales européennes dans le cadre de sa tournée d'adieux, le chanteur charismatique a dû cette fois se passer des effets pyrotechniques qui ont marqué ses concerts précédents. La présence de flammes sur scène a été jugée dangereuse par le service de sécurité du Kremlin, la résidence officielle du président russe Vladimir Poutine.

"J'aimerais bien revenir"

Johnny Hallyday, qui a vendu près de 100 millions d'albums et rassemblé 28 millions de spectateurs lors de ses prestations depuis ses débuts en 1960, a attendu ses 69 ans pour venir à Moscou.

Ovationné par le public, le chanteur français est revenu deux fois sur scène après la fin du concert. "J'aimerais bien revenir à Moscou, avec plaisir. Et même ailleurs en Russie, pas qu'à Moscou. J'aime beaucoup ce pays, moi", a déclaré Johnny Hallyday à l'AFP.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS