Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux ans et demi après avoir frôlé la mort, le rockeur français Johnny Hallyday revient mardi pour la première fois devant son public à Los Angeles. Il y donne un concert intime et hautement symbolique, en avant-goût d'une tournée marathon, la 181e de sa carrière.

Pour ce retour, le rockeur de 68 ans a choisi un lieu inhabituel, l'Orpheum, un splendide théâtre historique d'une capacité de 2000 places. Ce concert lui permettra de "roder le spectacle" en petit comité et de retravailler, s'il le faut, l'ordre des chansons avant sa tournée française, confiait-il récemment à l'AFP.

Retrouver son public dans cette "ville qui lui a sauvé la vie" et où il réside une partie de l'année est aussi un moyen pour le chanteur de tourner définitivement la page de deux années noires.

Dépression

En décembre 2009, il avait dû être hospitalisé en urgence à Los Angeles à la suite de complications consécutives à l'opération d'une hernie discale. Plongé dans le coma, il avait frôlé la mort et avait été contraint d'annuler la fin de son Tour 66, présenté alors comme sa tournée d'adieux.

Après une longue convalescence lors de laquelle il reconnaît avoir plongé dans la dépression, le chanteur a fait un grand ménage dans son entourage (producteur, attachés de presse...), puis repris le travail en boulimique. Il répète depuis plus d'un mois dans un studio de la banlieue de Los Angeles, où il a croisé l'ex-Beatles Paul McCartney.

Le 2 juin à Genève

Le rockeur a remis sur le métier une quarantaine de chansons, parmi lesquelles il a choisi les 25 qu'il interprètera, subtil mélange de classiques et de nouveautés. La tonalité s'annonce plutôt rock, grâce notamment au guitariste Yarol Poupaud auquel il a confié la direction des musiciens.

Après Los Angeles, Johnny entamera une tournée d'une cinquantaine de dates en France, en Suisse et en Belgique le 14 mai à Montpellier. Il investira ensuite les stades, faisant escale le 2 juin au Stade de Genève. Point d'orgue de cette tournée, le Stade de France, où il fêtera son anniversaire les 15, 16 et 17 juin.

ATS