Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

AMMAN - Un Jordanien a tué sa nièce mineure parce qu'il voulait "laver l'honneur de la famille". L'adolescente de 16 ans avait été victime d'une "agression sexuelle".
L'homme, âgé de 43 ans, a tué sa nièce en tirant 30 balles de mitraillette en sa direction, la tuant sur le coup, dans un nouveau "crime d'honneur" à Deir Alla, à l'ouest d'Amman.
L'oncle a avoué son crime, l'imputant à son souhait de "laver l'honneur de la famille" en raison de soupçons de "mauvais comportement" de la victime qui avait "perdu sa virginité un mois plus tôt après une agression sexuelle d'un jeune homme de 17 ans".
Le procureur de la Cour pénale a inculpé de "meurtre avec préméditation" l'oncle de la victime.
Les meurtriers encourent la peine de mort en Jordanie mais les tribunaux font souvent preuve de clémence pour les criminels quand "l'honneur" de la famille est en jeu.
Le Parlement a refusé par deux fois de réformer le code pénal pour aggraver les peines encourues par les auteurs de "crime d'honneur". En Jordanie, entre 15 et 20 femmes sont tuées chaque année par des meurtriers qui veulent "laver l'honneur de la famille".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS