Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg - Président en exercice de l'Assemblée générale des Nations Unies, Joseph Deiss a été officiellement reçu ce mardi par le Grand Conseil fribourgeois. La présidente du parlement cantonal a exprimé la fierté du législatif de voir un de ses anciens membres élu à un poste aussi prestigieux.
Les députés n'ont pas ménagé leurs applaudissements. Une standing ovation a été réservée à M.Deiss. Ce dernier n'a pas caché son émotion de retrouver le Grand Conseil, où il a siégé de longues années et qu'il a présidé en 1991.
Il y a fait ses première expériences de parlementaire et ce sont celles qui lui ont donné le goût de s'engager pour la chose publique. La présidente du parlement fribourgeois Solange Berset a rappelé les mots avec lesquels il avait conclu son année présidentielle: "Aimer est notre seul devoir, servir notre unique privilège".
Au-delà des attaches personnelles, la présence du président de l'Assemblée générale de l'ONU délivre au moins trois messages. Selon Joseph Deiss, la participation à la collaboration internationale ne réduit pas la valeur des institutions locales.
L'ONU est là pour défendre l'intégrité et la prospérité de ses membres, et par là aussi, de leurs structures domestiques, à l'échelle régionale et locale. Ensuite, dans un monde interdépendant et interconnecté, pas question de faire comme si le reste du monde n'existait pas: "Nous avons le devoir de participer à la solidarité internationale".
Enfin, la Suisse peut apporter l'expérience de sa démocratie et de sa culture du dialogue et du consensus. "Nos institutions ont valeur d'exemple. Prenons-en le plus grand soin, car c'est là que réside le secret de notre réussite", a conclu l'ex-conseiller fédéral.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS