Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Roman Josi et Yannick Weber disputeront la finale de la Coupe Stanley! Les Predators se sont qualifiés en six matches aux dépens d'Anaheim, battu 6-3 lundi à Nashville.

Tombeurs en quatre matches de la meilleure équipe de la Conférence ouest (Chicago) au 1er tour, les Predators joueront donc la première finale d'une histoire commencée lors de la saison 1998/1999. La franchise du Tennessee n'avait jusque-là remporté que trois séries dans ses neuf précédentes participations aux play-off, et n'avait jamais joué de finale de Conférence!

Colton Sissons et Pekka Rinne ont été les grands artisans du succès des Preds lundi. L'attaquant canadien a signé un triplé, inscrivant notamment le 4-3 à 6'00'' de la fin du temps réglementaire alors qu'Anaheim était revenu à 3-3 à la 49e, terminant la partie avec un bilan de +5. Candidat tout désigné au trophée de MVP de ces play-off, le portier finlandais s'est quant à lui fait l'auteur de 38 parades lundi soir.

Les Predators n'ont pourtant réussi lundi que 18 tirs cadrés face à une équipe d'Anaheim privée de son gardien titulaire John Gibson, blessé lors de l'acte V. Remplaçant de ce dernier, Jonathan Bernier a dû capituler après 1'21'' de jeu seulement sur une réussite d'Austin Watson, qui allait également sceller le score dans la cage vide.

Yannick Weber a été crédité d'un assist sur le 1-0, réussissant son premier point dans ces play-off. Aligné durant 12'24'', il a terminé la partie avec un bilan neutre. Roman Josi n'a pas inscrit de point, lui qui a pour une fois eu droit à un temps de jeu "raisonnable" (21'45''). Précieux en défense avec notamment trois tirs bloqués, il affiche quant à lui un bilan de +1 à l'issue de cette rencontre.

Nashville, qui totalisait le plus petit nombre de points parmi les équipes qualifiées pour ces play-off, affrontera en finale le tenant du titre Pittsburgh ou Ottawa, avec un premier match programmé lundi prochain. Ce sera la troisième finale de Coupe Stanley pour son coach Peter Laviolette, sacré à la tête de Carolina en 2006 - avec Martin Gerber dans son équipe - et finaliste malheureux en 2010 avec Philadelphia. Josi et Weber sont quant à eux les premiers joueurs de champ suisses à se hisser en finale de la Coupe Stanley. Ils pourraient être rejoints dans cette finale historique par un autre défenseur bernois, Mark Streit (Pittsburgh).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS