Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lorsqu'une maladie grave est diagnostiquée, "il est essentiel de pouvoir se confier, d’avoir une personne proche avec laquelle on peut partager ses craintes et ses soucis", a déclaré samedi la présidente de la Confédération. Simonetta Sommaruga s'exprimait à l'occasion de la Journée des malades.

"C’est une situation que nous avons tous déjà vécue, directement ou dans notre entourage : la vie se déroule normalement lorsque, brusquement, une maladie grave est diagnostiquée chez un père, une conjointe, un ami, un proche. En quelques instants, tout change. L’avenir devient menaçant et incertain, la vie bascule", a résumé Mme Sommaruga dans son allocution télévisée et radiophonique.

"Comment réagissons-nous quand les choses, tout à coup, ne sont plus comme avant? Quand l’anxiété et l’impuissance remplacent la joie de vivre? Quand on est ébranlé dans ses fondements? Il n’y a pas de recette miracle et chacun doit trouver sa propre voie pour faire face à ces situations", estime la conseillère fédérale.

Trouver des réponses

Outre le besoin de pouvoir se confier, la socialiste souligne l'importance d’avoir "quelqu’un qui nous aide à gérer la situation, à trouver des réponses à des questions nouvelles et peu habituelles". Ces situations sont aussi difficiles pour l’entourage. Pour la famille, d’abord, mais aussi pour les amis et les proches, poursuit-elle.

S’occuper d’un malade est une charge qui peut être lourde, qui peut conduire à s’oublier, à ne pas suffisamment prendre soin de soi-même. "Je souhaite donc que nous pensions aussi, en cette journée, à l’entourage des malades", a dit la présidente de la Confédération.

Pour une personne en bonne santé, il n’est pas toujours facile de savoir comment s’adresser à un malade. Selon Mme Sommaruga, aborder directement des situations difficiles n’est peut-être pas aisé, mais c’est sûrement la meilleure chose à faire. La 76e édition de la Journée des malades était placée sous le slogan "Diagnostic difficile: entre choc et soulagement".

Depuis 1939

La "Journée des malades" est une association d’utilité publique fondée en 1939. En font partie des organisations de patients, les ligues de santé, des associations professionnelles, la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) ainsi que d'autres organismes actifs dans ce domaine.

Samedi se déroulait aussi la Journée internationale des maladies rares. A cette occasion, l'Université de Fribourg accueillait une manifestation marquée notamment par des exposés, des témoignages et une table ronde.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS