Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Alain Berset a donné vendredi à St-Gall le coup d'envoi du jubilé des 1400 ans de la venue du moine irlandais Gallus, fondateur de la ville. Le conseiller fédéral a rendu hommage à la "liberté intérieure" qui a permis à Gallus de s'installer, refusant de suivre sa communauté itinérante.

"Un moine irlandais entêté qui cherchait la solitude est à l'origine de l'une des plus importantes villes suisses et de sa Bibliothèque abbatiale, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, a rappelé Alain Berset, en la cathédrale de St-Gall, lors de l'inauguration du jubilé. Et de tirer un parallèle entre l'établissement de Gallus dans la région et l'accueil des étrangers en Suisse.

Musique et invités irlandais

La présidente du gouvernement st-gallois et nouvelle sénatrice Karin Keller-Sutter ainsi que le maire de St-Gall Thomas Scheitlin et l'évêque de St-Gall Markus Büchel ont également rendu hommage au moine arrivé en 612.

De nombreux représentants politiques et religieux d'Irlande, d'Irlande du nord et des pays limitrophes de la Suisse étaient présents lors de la cérémonie qui a duré une heure et demie. De la danse et du chant irlandais, ainsi que des yodleurs du Toggenburg ont accompagné l'événement.

Tonneau de bière "Gallus"

Un centre destiné aux visiteurs, installé dans une maison appartenant à la ville, a été ouvert officiellement dans la foulée. Son adresse, la Gallusstrasse 11, n'est pas un hasard. La journée s'est terminée avec le percement d'un tonneau de bière "Gallus" pour rafraîchir la population et les invités.

Des concerts et une performance artistique sur les lieux où Gallus s'est établi jadis figuraient au programme de la soirée. Le jubilé dure jusqu'en octobre. Environ 300 événements sont organisés dans tout le canton. Ils vont de la musique à l'art pictural en passant par le divertissement, les randonnées, les visites guidées et les conférences d'historiens.

ATS