Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jürg Stahl a affirmé mercredi matin que la Suisse ne présenterait pas de candidature pour l'organisation des JO d'hiver de 2030.

Après l'échec de Sion-2026, le président de Swiss Olympic veut attendre que les conditions cadres soient réunies, a-t-il expliqué aux médias.

Pour une éventuelle 51e candidature nationale, Jürg Stahl estime que "des conditions doivent être remplies". Il invite les intéressés à patienter. "Il est clair que nous ne présenterons pas de candidature pour 2030, aujourd'hui, soyons réalistes, rien ne plaide en faveur d'un tel dossier. Il faut tout d'abord développer une stratégie, calmement. Je ne dis pas 'never in Switzerland', mais je dis 'pas en 2030'."

Si le rapport final de l'échec de la candidature de Sion ne sera remis qu'à la fin de l'année, les dirigeants du sport suisse ont déjà, semble-t-il, conclu que la principale cause du non dans les urnes a été la peur suscitée par les coûts financiers. Et ce même si les Jeux de 2026 devront répondre à l'Agenda-2020 du Comité international olympique, une batterie de mesures visant à diminuer drastiquement les coûts d'organisation.

Pour Swiss Olympic, il faut donc désormais attendre le bilan des premiers JO d'hiver labélisés "Agenda-2020" pour, peut-être un jour, repartir en campagne. "C'est une certitude, pour présenter à nouveau une candidature, des conditions devront être remplies", poursuit le conseiller national zurichois, avant de définir des critères plus précis.

"Il faudra que les Jeux olympiques de la jeunesse 2020 à Lausanne et les Universiades de 2021 à Lucerne soient un succès tant sur le plan de l'accueil des manifestations que sur le plan financier. Il faudra aussi que les Jeux de 2026 soient organisés, selon l'Agenda-2020, dans un pays comparable à la Suisse et qu'ils soient également un succès."

Même si Jürg Stahl n'a pas voulu le confirmer officiellement, il est même fort peu probable qu'une candidature suisse soit lancée pour les joutes de 2034, qui seront attribuées en 2027, soit un an seulement après les JO de 2026. Compte tenu des délais, il faudra initier le projet avant d'avoir pu dresser un bilan des premiers Jeux d'hiver estampillés "Agenda-2020".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS