Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sept hommes comparaissent depuis lundi devant le Tribunal criminel de Genève pour tentative d'assassinat. Ils sont accusés d'avoir attaqué, armés de sabres et de couteaux, un homme de 25 ans une nuit d'août 2011. Leur procès doit durer une dizaine de jours.

Les prévenus, dont le plus jeune à 23 ans et le plus âgé 32 ans, sont tous d'origine arabe, célibataires, sans profession et sans domicile fixe. La plupart se trouvait en Suisse sans autorisation. La victime, connue des services de police pour des cambriolages et des affaires de stupéfiants, a le même profil que ses agresseurs.

Un guet-apens

Les faits se sont déroulés lors d'une soirée d'août 2011, peu avant minuit, dans le quartier de Plainpalais, à Genève. Les sept prévenus sont soupçonnés d'avoir tendu un guet-apens à leur victime, en l'obligeant à emprunter une galerie marchande peu fréquentée et en l'attendant à la sortie de celle-ci.

Les agresseurs présumés ont entouré leur victime, la privant ainsi de toute possibilité de fuite, et ont commencé à la frapper à coups de pieds, de poings et d'armes blanches. Tombé à terre, le jeune homme a néanmoins pu se relever, sortir de la mêlée et prendre la fuite.

La victime a notamment été blessée au visage et porte depuis l'agression une cicatrice bien visible sur le front. Selon l'acte d'accusation, les prévenus ont agi avec "une absence particulière de scrupules". Ils ont également affiché "un mépris certain pour la vie" de l'homme qu'ils ont attaqué.

La victime ne sera pas auditionnée

Les accusés, par le biais de leurs avocats, ont demandé lundi matin que la victime puisse être auditionnée par le Tribunal criminel de Genève. Une requête qui a finalement été rejetée par les juges qui ont estimé que le jeune homme avait déjà été entendu à "de réitérées reprises" durant l'instruction.

Certains prévenus estiment en effet que les dépositions de la victime ont varié. Un des accusés conteste même avoir participé à la ratonnade.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS