Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les dirigeants français, allemands et danois ont invité lundi leurs compatriotes juifs à ne pas suivre l'appel du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à émigrer en Israël. Ils ont estimé que ces citoyens avaient leur place en Europe.

"Je ne laisserai pas (passer) des paroles prononcées en Israël qui laisseraient penser que les Juifs n'auraient plus leur place en Europe et en France en particulier", a dit le président français François Hollande lors d'un déplacement près de Melun, au sud de Paris.

Son Premier ministre Manuel Valls a pour sa part assuré sur RTL que la France ne voulait pas le départ des Juifs de France en Israël. Il a à nouveau "regretté" les déclarations de M. Netanyahu exhortant les juifs européen à émigrer en Israël, déclaration faite à la suite du drame au Danemark.

"Islamo-fascisme"

"Mon message aux Français juifs est le suivant", a poursuivi M. Valls. "La France est blessée comme vous et la France ne veut pas votre départ. La France vous dit une nouvelle fois son amour, son soutien, sa solidarité. Cet amour est bien plus fort que les actes de haine, fussent-ils répétés."

Manuel Valls a aussi utilisé pour la première fois le terme d'"islamo-fascisme" pour qualifier la menace pesant sur l'Europe. "Pour combattre cet islamo-fascisme, puisque c'est ainsi qu'il faut le nommer, l'unité doit être notre force. Il ne faut céder ni à la peur, ni à la division", a-t-il déclaré sur RTL.

Sécurité des institutions juives

A Berlin, la chancelière allemande Angela Merkel a affirmé que son gouvernement souhaite que les Juifs vivant en Allemagne continuent d'y vivre. "Nous ferons tout pour que la sécurité des institutions juives, la sécurité des citoyens et citoyennes de confession juive soient assurée", a-t-elle ajouté.

Au Danemark, la première ministre Helle Thorning-Schmidt a rappelé que "la communauté juive est au Danemark depuis des siècles. Elle est chez elle au Danemark, elle fait partie de la société danoise". "Nous ne serions pas les mêmes sans la communauté juive", a-t-elle ajouté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS