Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Juillet 2010 restera dans les annales comme un des cinq mois de juillet les plus chauds depuis le début des mesures en 1864. L'excès de température a été de 2,5 à 3 degrés outre-Sarine, de 3 degrés en Suisse romande et jusqu'à 4 degrés au Tessin, a indiqué MétéoSuisse.
Il n'y a en revanche pas eu de record de température. Les maxima ont été de 35,7 degrés à Bâle et Delémont, 35,6 à Genève et Sion, et 35,4 à Bienne, alors que le record pour juillet est de 39 degrés à Bâle en 1952. Le record absolu est de 41,5 à Grono (GR) le 11 août 2003.
Dans la région de Locarno, juillet 2010 a été le deuxième mois le plus chaud depuis le début des mesures. Seul 1928 avait fait mieux. Au nord des Alpes, 2010 est précédé par 2006 et 1983. En moyenne nationale, 1994 et 1995 ont également affiché des températures comparables.
Sur le versant nord des Alpes, il a plu nettement plus que de coutume, 180% de la moyenne mensuelle à Lucerne, par exemple. Le Valais a également été bien arrosé, alors que le Jura, l'ouest du Plateau, la région de Locarno ainsi que la Haute-Engadine et le Val Poschiavo n'ont reçu que la moitié des précipitations habituelles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS