Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Julius Baer a vu sa masse sous gestion progresser sur les quatre premiers mois de l'année. A fin avril, le groupe bancaire zurichois gérait une fortune de 178 milliards de francs, en hausse de 4% par rapport à fin 2011.

Cette évolution s'explique par un solide afflux net d'argent frais, ainsi que la performance favorable des marchés, a indiqué mardi l'établissement zurichois dans un rapport intermédiaire. Ensemble, ces éléments ont compensé les effets de change négatifs.

Le taux de croissance annualisé des entrées nettes de fonds a légèrement dépassé l'objectif à moyen terme de 4 à 6%. Le total des avoirs de la clientèle se montait à 268 milliards de francs à fin avril, soit une croissance de 4% sur 4 mois.

Les marchés émergents, qui représentent environ un tiers des actifs sous gestion, ainsi que les affaires de banque privée en Allemagne y ont largement contribué. En outre, les activités ont été récemment renforcées au Moyen-Orient et en Israël.

Augmentation des charges

En revanche, le volume des transactions et du négoce a fléchi, signe d'un appétit contenu pour le risque. Au final, la marge brute s'inscrit sous les 100 points de base fin avril, un niveau inférieur à celui de 2011, bien qu'en progrès par rapport au trimestre précédent.

Le ratio coût/revenu est quant à lui remonté légèrement au-dessus de 70%. La banque a engagé une série de mesures afin de l'abaisser au cours de l'exercice, indique-t-elle dans le communiqué. Avec un ratio de fonds propres de 24,1%, la banque s'estime très bien capitalisée.

Les analystes consultés par l'agence financière AWP jugent la performance mitigée. En milieu de matinée, le titre Julius Baer s'est replié de 4,44% à 32,68 francs dans un marché SMI en légère hausse.

Le gestionnaire de fortune publiera ses résultats semestriels le 23 juillet. Pour mémoire, il a vu sa rentabilité chuter l'an passé et dégagé un bénéfice net de 258 millions de francs, en baisse de 27% au regard de 2010.

ATS