Le gestionnaire de fortune Julius Bär veut faire élire le président de SIX, Romeo Lacher, à la présidence de son conseil d'administration. Il doit remplacer le responsable sortant, Daniel Sauter, qui devait pourtant initialement conserver son poste.

M. Lacher, président du conseil d'administration du groupe financier SIX depuis début 2017, doit occuper le poste de président non-exécutif de la banque zurichoise, si les actionnaires donnent leur aval à l'assemblée générale du 10 avril, a annoncé lundi l'établissement alémanique.

Le futur président de Julius Bär doit conserver en parallèle son poste à la tête du conseil d'administration de SIX, notamment en charge de l'exploitation de la Bourse suisse. Il est également administrateur du groupe français Worldline.

Ce dernier avait racheté l'année dernière à SIX l'unité active dans le trafic des paiements et s'était emparé de 20% de la société Twint, spécialisée dans le paiement mobile.

Contacté par AWP, un porte-parole de SIX a indiqué exclure un conflit d'intérêt entre les deux fonctions, les intérêts des Julius Bär auprès du groupe financier étant relayés par l'Association de banques suisses de gestion.

Un candidat expérimenté

"La nomination est en ligne avec nos directives de votes", a précisé à AWP le directeur de la fondation Ethos, Vincent Kaufmann. "Nous ne voyons pas de conflit d'intérêt entre les deux fonctions, même si M. Lacher est à la limite supérieure en matière de nombre de mandats", a-t-il indiqué.

Selon M. Kaufmann, Julius Bär est "très transparente sur le taux de présence de ses administrateurs". M. Lacher vient du monde bancaire et dispose d'une expérience dans la finance, "il pourra donc être rapidement opérationnel", a ajouté le directeur.

Le président sortant Daniel Sauter a occupé les fonctions d'administrateur pendant 12 ans, dont sept ans à la tête de l'organe de surveillance de la banque. Mi-décembre 2018, un porte-parole de la banque, cité par le journal Handelszeitung, avait pourtant indiqué qu'il entendait conserver son poste à la présidence de Julius Bär.

Dans son communiqué, le groupe bancaire a laconiquement indiqué que M. Sauter "ne vise pas (sa) réélection", sans plus de précision sur son départ.

Eunice Zehnder-Lai et Olga Zoutendijk doivent par ailleurs rejoindre l'organe de surveillance comme administrateurs. Elles doivent remplacer les membres sortants Andreas Amschwand et Gareth Penny. Les autres membres sont candidats pour un nouveau mandat.

"Ces candidats vont renouveler le conseil d'administration", a indiqué M. Sauter, cité dans le texte, ajoutant avoir choisi pour le remplacer "une personnalité hautement estimée et expérimentée, dotée de connaissances approfondies du secteur des services financiers suisses".

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.