Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Porrentruy - La réclusion à perpétuité. C'est la peine requise par la procureure du canton du Jura mercredi contre l'homme de 47 ans accusé d'avoir assassiné son fils de six ans en 2008 à Porrentruy (JU). Pour le Ministère public, sa culpabilité ne fait aucun doute.
"Il a égorgé son fils comme l'on égorge une bête. Il l'a quasiment décapité", a déclaré la procureure Geneviève Bugnon au 2e jour de ce procès hors norme. "Dans le Jura, on n'a jamais été confronté à une telle horreur", a estimé la représentante du Ministère public.
Absence de scrupulesPour l'accusation, il s'agit d'un acte planifié commis froidement. Elle demande donc à la Cour criminelle de reconnaître le prévenu, un ressortissant portugais, coupable de toutes les préventions de l'ordonnance de renvoi: assassinat, viol, tentative de meurtre, lésions corporelles simples, injures et voies de fait.
Le drame s'est produit le 20 juin 2008. L'homme s'était introduit par effraction au domicile de son ex-campagne dont il vivait séparé. Effrayée, la femme avait pris la fuite. A leur arrivée, les policiers avaient découvert le corps de l'enfant sur un lit. Son père couché à côté de lui avait tenté de se suicider mais sans mettre sa vie en danger.
Pour la procureure, l'absence de scrupules, la préparation du crime et la possession de toutes les facultés du prévenu ne laissent pas de place au meurtre passionnel. "Il est clair que le prévenu voulait faire payer à la plaignante son refus de vivre ensemble, le crime est l'acte final d'un harcèlement de onze mois".
Pas un assassinatLa défense estime que la peine requise par le Ministère public est trop sévère. "Le réquisitoire est presque une caricature. La peine ne saurait être une vengeance", a déclaré l'avocat nommé d'office François Boillat. Son client ne s'est pas introduit par effraction dans l'appartement de son ex-compagne dans l'intention de tuer. Il aurait commis son geste fatal sous le coup de l'émotion.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS