Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jusqu'à 200'000 prisonniers politiques croupissent dans les camps en Corée du Nord, a indiqué mercredi le rapporteur spécial de l'ONU pour la Corée du Nord. Le pays communiste souffre par ailleurs à nouveau d'une grave pénurie alimentaire, a-t-il ajouté.

Les dernières photographies satellite du pays comparées à celle de 2001 "indiquent une hausse significative dans la taille des camps", a expliqué le rapporteur.

Dans certaines prisons, se trouvent des personnes internées uniquement pour être des proches d'autres détenus, a-t-il ajouté. "Je demande aux autorités (de Corée du Nord) de libérer rapidement les prisonniers politiques", a-t-il ajouté.

Pénurie alimentaire

Le rapporteur a par ailleurs souligné que la Corée du Nord connaissait "une situation alimentaire critique". "L'assistance alimentaire apportée par la communauté internationale diminue et (la Corée du Nord) continue de faire face à une pénurie alimentaire persistante et significative", a-t-il précisé.

"Les informations disponibles indiquent que les rations alimentaires distribuées par le gouvernement (nord-coréen) ne satisfont que moins de la moitié des besoins quotidiens en calories pour 68% de la population de 16 millions de personnes", a-t-il dit.

ATS