Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Justice: 14 ans de prison pour un ancien député démocrate suisse

Liestal - Un ancien député démocrate suisse (DS) de Bâle-Campagne a été condamné ce vendredi à Liestal à 14 ans de prison pour tentatives de meurtres, lésions corporelles graves et pornographie. Il avait tiré sur sa fille et l'ami de celle-ci en avril 2004.
L'accusation de viol et d'abus sexuels sur des enfants a été abandonnée en raison de la prescription. Le procureur avait requis une peine de 15 ans de prison et l'internement. La défense avait plaidé pour une peine de trois ans et demi de réclusion.
Le prévenu âgé de 52 ans doit verser à sa fille et à son beau-fils des dommages-intérêts de 50'000 francs. Il doit aussi payer les frais de justice qui s'élèvent à 66'000 francs.
L'homme a été arrêté en mai 2008 après une cavale de trois ans. Les gardes-frontières l'ont interpellé lors d'un contrôle d'identité à Laufenburg (AG). Il circulait en vélomoteur avec un faux permis, un pistolet chargé avec une balle à blanc, un couteau à cran d'arrêt interdit en Suisse et un spray au poivre.
Selon l'acte d'accusation, l'ancien député au parlement de Bâle-Campagne aurait contraint sa fille à des actes sexuels dès 1995, alors qu'elle n'avait que 10 ans. Il l'aurait aussi forcée à avoir des rapports sexuels complets.
A 19 ans, la jeune fille a quitté le domicile familial pour échapper à son père. Il lui a toutefois proposé de continuer à avoir des relations sexuelles. En échange, il lui promettait d'accepter son compagnon et de ne pas la déshériter.
Le 25 avril 2004, le prévenu a attendu sa fille devant le domicile de celle-ci. Une dispute a éclaté lorsque la jeune femme a voulu rentrer chez elle avec son compagnon. Le père a alors tiré deux coups de feu sur le couple, blessant sérieusement sa fille au dos.
Touchée près de la colonne vertébrale, la victime souffre encore de phobies et de dépressions. L'accusé s'était rendu à la police une semaine après les faits, avant de s'échapper en 2005 du secteur fermé de la clinique psychiatrique de Liestal où il était soigné après une tentative de suicide.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.