Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Christopher Juul Jensen (Mitchelton) a remporté la 4e étape du Tour de Suisse entre Gansingen et Gstaad sur 189 km. Sous une pluie battante, le Danois de 28 ans a résisté au retour du peloton.

Est-ce parce qu'il a des origines irlandaises que Christopher Juul Jensen est à l'aise lorsque les conditions météorologiques sont dantesques? Peut-être. Alors que le ciel a tout mis en oeuvre pour ennuyer les coureurs, le Danois s'est senti pousser des ailes. Présent dans la bonne échappée, le vainqueur du Tour du Danemark 2015 a profité du bon travail des AG2R, notamment du champion de Suisse Silvan Dillier, pour conserver assez de marge dans la descente de Saanenmöser.

"C'est assez fou, a commenté le vainqueur du jour. Quand j'ai vu que nous avions deux minutes au pied de l'ascension, je me suis dit que c'était possible. En plus je sors d'un bon Giro. Mais les trois derniers kilomètres sur l'aérodrome étaient vraiment longs."

Avec ses vingt secondes d'avance dans la descente, Juul Jensen a su éviter les pièges d'une route détrempée. Et comme derrière les équipes de sprinters n'ont pas eu la possibilité de se mettre dans le rythme, le Danois a pu lever les bras. C'est Michael Matthews qui a réglé le sprint des poursuivants.

Stefan Küng conserve pour sa part le maillot jaune de leader. Il aura sans doute beaucoup plus de peine à le faire avec la 5e étape qui conduira le peloton de Gstaad à Loèche-les-Bains mercredi. Avec trois ascensions au programme (Pillon, Crans-Montana et Loèche), cette étape devrait permettre d'avoir une idée plus claire des forces en présence. Ce sera aussi la seule étape du Tour de Suisse à faire un détour par la Suisse romande.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS