Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les principaux secteurs de la ville de Kunduz ont été repris jeudi matin aux Talibans par les forces spéciales afghanes, annonce le ministère afghan de l'Intérieur. Mais ces propos sont contestés par les insurgés, qui disent résister à l'armée gouvernementale.

Chef-lieu de la province du même nom, dans le nord de l'Afghanistan, Kunduz était tombée lundi entre les mains des insurgés.

Depuis deux jours, l'armée afghane appuyée par des frappes aériennes américaines s'efforçait de reprendre cette ville. "Les forces de sécurité afghanes ont pris le contrôle de la ville de Kunduz des mains des talibans au cours de la nuit après des combats acharnés", a dit à Reuters Hamdullah Danishi, gouverneur de Kunduz.

"Après l'arrivée des renforts et le lancement d'une opération d'envergure dans Kunduz, les talibans n'étaient plus en mesure de résister et ils ont fui."

Bilans

Les talibans se sont retirés de la ville et une opération de nettoyage est en cours, a indiqué pour sa part le ministère afghan de la Défense, en précisant que 150 taliban avaient été tués et 90 autres blessés dans l'offensive au cours de la nuit de mercredi à jeudi.

De son côté, le ministère de la Santé a parlé d'au moins 30 morts, en majorité des civils, dans les combats mercredi. Les hôpitaux de Kunduz ont aussi eu à soigner 340 blessés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS