Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mujinga Kambundji a parfaitement entamé ses Mondiaux en se qualifiant haut-la-main pour les demi-finales du 100 m à Londres

La Bernoise a réalisé un de ses meilleurs chronos (11''14), tout comme Salomé Kora (11''30) qui est également qualifiée. "J'avais vraiment de bonnes sensations et je n'ai pas l'impression d'avoir couru à la limite. J'ai encore un peu de marge", a déclaré Kambundji, auteure du 9e temps total de ces séries et qualifiée directement à la place. La recordwoman de Suisse (11''07) a pris la 2e place de sa course, derrière la Brésilienne Rosangela Santos (11''04), devançant aux millièmes la redoutable Trinidadienne Michelle-Lee Ahye.

En demi-finale (dimanche à 20h10), Mujinga Kambundji devra jouer le tout pour le tout pour capitaliser sur son explosivité au départ, tout en essayant de ne pas se laisser rattraper sur la fin comme lors de sa série samedi.

Salomé Kora rayonnait à l'interview. Sous la pluie, elle a approché de 0''03, en 11''30, son record et n'a manqué que d'un souffle, pour 0''02, la qualification directe. Mais la St-Galloise entraînée par Laurent Meuwly, auteure d'un excellent départ, a été repêchée au temps et fera donc elle aussi partie des 24 demi-finalistes. "J'ai pris plaisir! Et c'était pour moi un grand honneur de courir à côté de Dafne Schippers" (la championne du monde du 200 m, ndlr), s'est exclamée Kora, 4e de sa série remportée par l'Ivoirienne Marie-José Ta'alou en 11''00 devant Schippers (11''08).

Kora n'avait obtenu son billet pour ce 100 m que sur invitation de l'IAAF, après avoir manqué d'un centième les minima. Elle a d'ores et déjà parfaitement honoré son bristol en signant le 23e temps des séries. L'Allemande Gina Lückenkemper a réussi le meilleur chrono des séries, en 10''95.

ATS