Toute l'actu en bref

Kariem Hussein a péniblement entamé sa saison à Shanghaï. Il s'est classé 6e sur 400m haies en 50''02, loin de l'Américain Bershawn Jackson (48''63), vainqueur de cette 2e étape de la Ligue de diamant

Après un départ correct dans son couloir 9, Kariem Hussein a perdu le contact avec les meilleurs dès la mi-course. Le champion d'Europe 2014 s'est accroché jusqu'au bout, mais pour finir à bonne distance de son record personnel (48''45).

Kariem Hussein ne s'attendait certes pas à des miracles pour sa course de rentrée. Mais le Thurgovien, débarrassé des douleurs au pied qui ont perturbé son année 2016, envisageait sans doute un meilleur chrono. Et d'autant plus qu'il affirme ne s'être jamais aussi bien entraîné en vue d'une nouvelle saison.

A titre de comparaison, Kariem Hussein s'était montré bien plus véloce pour sa première course de l'année tant en 2015 (49''35) qu'en 2016 (49''44).

"Il n'est pas encore suffisamment rapide. Il a besoin désormais d'aligner les meetings afin de monter en puissance", a reconnu son entraîneur Flavio Zberg. Il reste moins de trois mois à Kariem Hussein pour atteindre son pic de forme, lui qui vise une place de finaliste en août aux championnats du monde de Londres, son principal objectif de la saison.

Net vainqueur de ce 400 m haies à Shanghaï, Bershawn Jackson s'est imposé devant le Sud-Africain LJ van Zyl (49''35) et l'Estonien Rasmus Mägi (49''38). Le champion olympique en titre, l'Américain Kerron Clement, a dû se contenter du 4e rang.

ATS

 Toute l'actu en bref