Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Oust-Kamenogorsk - Le président kazakh Noursoulan Nazarbaïev propose de reprendre l'idée de l'époque soviétique d'inverser le cours des fleuves sibériens vers le sud pour lutter contre la sécheresse. Le WWF a immédiatement réagi, parlant de "catastrophe écologique".
"Nous devrions nous souvenir" de ce projet, a déclaré M. Nazarbaïev lors d'un forum économique avec son homologue russe Dmitri Medvedev à Oust-Kamenogorsk, dans le nord-est du Kazakhstan. "Il s'agit d'un problème important, celui de l'approvisionnement en eau de l'Asie centrale", a-t-il ajouté.
Le président russe a déploré la détérioration du système d'irrigation soviétique. "Il faudrait le reconstruire. Nous sommes prêts à discuter de différentes idées, y compris celles qui sont ont été laissées en sommeil", a-t-il dit.
"Catastrophe écologique""Les conséquences seraient catastrophiques", a immédiatement réagi le directeur en Russie du WWF, Igor Tchestine. "Une catastrophe écologique en Asie centrale est malheureusement presque inévitable à cause des changements climatiques. Mais il ne faut pas la transporter sur le territoire russe", a-t-il poursuivi.
Les scientifiques russes ont élaboré depuis les années 1930 des projets prévoyant d'inverser le cours de gigantesques fleuves sibériens comme la Lena, l'Ob, le Ienisseï, qui se jettent dans l'Arctique, vers les zones peuplées d'Asie centrale. Le projet a été enterré par le dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev à la fin des années 1980.
Au début des années 1960, les autorités soviétiques ont réalisé un autre projet, détournant les eaux de l'Amou-Daria en Ouzbékistan et du Syr-Daria au Kazakhstan afin d'irriguer les sols arides des steppes environnantes et développer la culture du coton. Elles ont ainsi condamné à un quasi-assèchement la mer d'Aral qu'ils alimentaient.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS