Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Et de deux pour Florent Manaudou. Au lendemain de son titre en relais sur 4 x 100 m, le Français a conquis une deuxième médaille d'or aux Mondiaux de Kazan (Rus) sur 50 m papillon.

Ce titre a permis au nageur établi à Marseille de combler la dernière lacune à son palmarès. Il avait jusqu'ici triomphé dans toutes les compétitions majeures, mais jamais encore lors d'une épreuve individuelle aux Mondiaux en grand bassin. C'est désormais chose faite, et le frère cadet de Laure peut s'attaquer avec l'esprit libéré au 50 m libre, son grand objectif de la semaine à Kazan.

Pour s'imposer lundi soir en 22''97, Florent Manaudou a dû batailler jusqu'au bout. Contrairement à son habitude, il est parti moins vite que ses rivaux, et ce n'est que dans les derniers mètres qu'il est passé en tête pour s'imposer à la touche devant le Brésilien Nicholas Santos (23''09).

Dans la deuxième finale masculine de la journée, le Britannique Adam Peaty a raflé la mise sur 100 m brasse.

Chez les dames, la journée a été marquée par trois records du monde. Sarah Sjöström y est parvenue en finale du 100 m papillon en 55''64. La Suédoise, qui avait déjà battu ce record la veille en demi-finale, s'est imposée haut la main pour s'offrir son troisième titre mondial dans cette discipline.

Record du monde également pour la Hongroise Katinka Hosszu, qui a conservé avec brio son titre du 200 m 4 nages en 2'06''12. Un temps qui lui a permis d'effacer des tabelles la marque établie en 2009 par l'Américaine Ariana Kukors (2'06''15). Très polyvalente et stakhanoviste des bassins, Hosszu a décroché la septième médaille mondiale de sa carrière, sa quatrième en or.

Le troisième gros chrono de la journée a été établi lors des séries, et il a été l'oeuvre du prodige américain Katie Ledecky. La nageuse de 18 ans a battu son propre record du monde sur 1500 m en 15'27''71. A noter que c'est déjà la 8e fois dans sa jeune carrière que Ledecky bat un record du monde, elle qui détient également les meilleurs temps de l'histoire sur 400 et 800 m libre.

ATS