Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des émeutes ont secoué la ville côtière kényane de Mombasa pour le deuxième jour consécutif mardi, causant la mort d'au moins un policier. Ces heurts surviennent au lendemain du meurtre du prêcheur musulman radical Aboud Rogo Mohammed, accusé de liens avec les insurgés islamistes somaliens shebab.

Une attaque à la grenade a été perpétrée en ville contre un camion de police. "Les informations de nos équipes sur le terrain indiquent qu'un policier est mort des blessures liées à l'explosion", a affirmé le chargé de la gestion des catastrophes à la Croix Rouge de la région côtière.

Selon lui, quatorze autres personnes ont été hospitalisées dans deux hôpitaux différents de Mombasa. La police avait auparavant affirmé que l'attaque avait blessé 16 policiers, dont deux gravement. Un haut responsable de la police parle de deux policiers et d'un civil tués.

Selon la police, la grenade a été lancée à l'intérieur du camion, alors que les forces de l'ordre s'apprêtaient à intervenir pour disperser des jeunes réunis devant une église pour y mettre le feu.

Sanctions de l'ONU

Mardi matin, des centaines de jeunes, partis du quartier de la mosquée où Rogo prêchait, se sont dirigés vers le centre du port de Mombasa, deuxième ville du Kenya, s'en prenant, à coup de pierres, à des voitures et des magasins. Les forces anti-émeutes ont de leur côté utilisé des gaz lacrymogènes pour les disperser.

Les émeutes avaient éclaté lundi immédiatement après le meurtre de Rogo, tué par balles alors qu'il se trouvait dans son véhicule avec sa famille. Rogo était sous le coup de sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU et du Trésor américain, accusé d'avoir levé des fonds et recruté, depuis Mombasa, des combattants pour les insurgés islamistes somaliens shebab, eux-mêmes ralliés à Al-Qaïda.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS