Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le HC Bienne n'a pas libéré Kevin Schläpfer pour l'équipe de Suisse. La décision a été prise à l'unanimité par le conseil d'administration du club seelandais.

La décision du conseil d'administration a pris cette tournure parce qu'après un premier refus du club, la Fédération suisse de hockey sur glace (FSHG) est revenue à la charge pour tenter de débaucher Kevin Schläpfer. Ce dernier possède un contrat encore valable jusqu'en 2018 avec le HC Bienne.

Les dirigeants du HC Bienne n'ont pas ménagé leurs critiques à l'encontre de la FSHG dans le cas "Schläpfer". Pour Andreas Blank, le président du conseil d'administration du HC Bienne, "cette histoire a apporté une grande agitation dans une situation sportive difficile." Les négociations en coulisses de la fédération ont "choqué" Bienne et ne sont pas acceptables selon le directeur Daniel Villard.

Kevin Schläpfer a tenté d'expliquer la situation à l'occasion d'une conférence de presse. Mais le coach biennois est tombé en larmes à deux reprises.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS