Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Guantanamo - Le jeune Canadien Omar Khadr qui plaidait coupable de crimes de guerre, dont meurtre, a été condamné dimanche à 40 ans de prison par une commission militaire d'exception à Guantanamo. Cette sentence est cinq fois supérieure à son accord de plaider coupable qui en prévoit huit.
Les sept jurés militaires qui ont délibéré pendant près de neuf heures sur deux jours, sont allés bien au-delà des réquisitions du procureur qui avait réclamé une peine de 25 ans d'internement, en plus des huit ans que le jeune musulman, arrêté à l'âge de quinze ans, a déjà passés à Guantanamo.
A l'annonce de cette sentence symbolique, la jeune veuve du soldat américain qu'Omar Khadr a reconnu avoir tué, a exulté de joie dans la salle. La défense avait demandé une peine de dix ans prenant en compte les huit ans déjà effectuées dans les géôles de la prison américiane à Cuba.
Le juge militaire, le Colonel Patrick Parrish, a officiellement indiqué qu'Omar Khadr, âgé de 24 ans aujourd'hui, était sanctionné en fait d'une peine de huit de prison selon l'accord de plaider coupable signé lundi. Il pourra être candidat à un rapatriement au Canada, avec le soutien des Etats-Unis, a-t-il précisé.
Juste après l'annonce du jugement, la défense s'est chaudement félicité d'avoir poussé Omar Khadr à se reconnaître coupable d'avoir tué le Sergent Christopher Speer, un infirmier militaire, en Afghanistan en 2002.
"Un accord de plaider coupable est comme une police d'assurance", a affirmé aux journalistes le colonel Jeff Colwell, responsable de l'équipe des conseillers de la défense. Il s'est dit confiant que le jeune musulman "retournerait au Canada" et qu'il "ne représente aucun risque".
Un message "à tout terroriste""Omar Khadr n'a pas choisi ses parents", a-t-il lancé, faisant référence au fait qu'il est le fils d'un ancien proche d'Oussama ben Laden, tué au Pakistan en 2003.
Le procureur principal, le capitaine John Murphy, a assuré qu'il était également satisfait de l'issue du procès: "J'ai recommandé l'approbation de l'accord de plaider-coupable", a-t-il dit. "Cela envoie le message à tout terroriste (...) qu'ils font potentiellement face à une très sérieuse sentence".
Outre meurtre, Omar Khadr, dernier occidental détenu à Guantanamo, comparaissait aussi pour tentative de meurtre pour avoir fabriqué des bombes artisanales, complot, soutien au terrorisme et espionnage.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS