Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ex-président géorgien Mikheïl Saakachvili avait démissionné de son poste de gouverneur de la région d'Odessa en novembre 2016, dénonçant les entraves à la lutte contre la corruption en Ukraine (archives).

KEYSTONE/AP/SERGEI CHUZAVKOV

(sda-ats)

Le président ukrainien Petro Porochenko a déchu l'ex-président géorgien Mikheïl Saakachvili de la nationalité ukrainienne qu'il lui avait accordée en 2015. Cette décision ouvre théoriquement la voie à son extradition vers la Géorgie où il est poursuivi par la justice.

"Mikheïl Saakachvili a été déchu du statut de citoyen ukrainien", a annoncé mercredi soir sur Facebook Anton Guerachtchenko, conseiller du ministre de l'Intérieur.

Cette décision a été motivée par le fait que "le Parquet géorgien a récemment informé l'Ukraine de faits qui lui étaient inconnus lorsque la décision d'accorder à Mikheïl Saakachvili la citoyenneté ukrainienne a été prise et que ce dernier a caché intentionnellement", a ajouté M. Guerachtchenko. Il n'a pas donné davantage de précisions.

"Abus de pouvoir"

Critiqué pour son style autoritaire et surtout pour la guerre désastreuse avec la Russie en 2008, M. Saakachvili a dirigé la Géorgie pendant une décennie. Il est recherché par la justice de son pays pour "abus de pouvoir", une accusation qu'il dénonce comme politiquement motivée.

Proche des autorités pro-occidentales arrivées au pouvoir en 2014 après le mouvement du Maïdan, M. Saakachvili avait obtenu un passeport ukrainien, peu avant d'être nommé gouverneur de la région d'Odessa (sud) en mai 2015. Il avait alors été déchu de sa nationalité géorgienne.

Il a démissionné de son poste à Odessa en novembre 2016, dénonçant les entraves à la lutte contre la corruption et en accusant Petro Porochenko de "piller" les Ukrainiens. Il avait ensuite promis de créer une nouvelle force politique en Ukraine et d'obtenir la convocation d'élections législatives anticipées.

Impossible retour en Ukraine

"Porochenko a décidé de me priver de ma nationalité d'une manière sournoise, alors que je me trouve en dehors du pays!", a réagit sur Facebook M. Saakachvili, actuellement aux Etats-Unis.

Le décret de M. Porochenko rend impossible le retour de l'ex-président géorgien en Ukraine, selon un député ukrainien du parti présidentiel, Sergueï Lechtchenko. "De fait, ils forcent Saakachvili à demander l'asile en Amérique et à oublier la politique ukrainienne", a-t-il affirmé sur Facebook.

Cette décision intervient après une rencontre à Tbilissi entre Petro Porochenko et son homologue géorgien Guiorgui Margvelachvili la semaine dernière. Les deux dirigeants y ont annoncé vouloir oeuvrer ensemble pour rejoindre l'Otan et l'Union européenne.

ATS