Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les deux dirigeants s'étaient retrouvés fin mars dans la capitale chinoise (archives)

KEYSTONE/AP CCTV

(sda-ats)

Kim Jong Un a rencontré lundi et mardi le président chinois Xi Jinping dans le nord-est de la Chine, selon des médias d'Etat chinois. Cette visite intervient quelques semaines avant un sommet prévu entre le dirigeant nord-coréen et le président américain Donald Trump.

La télévision publique chinoise CCTV a montré les deux hommes marchant côte à côte dans un parc en bord de mer dans la ville de Dalian, dans une province frontalière de la Corée du Nord, à quelques centaines de km en avion de Pyongyang. Les deux hommes ont discuté autour d'une table. Kim Jong Un s'était déjà rendu à Pékin fin mars pour sa première visite à l'étranger depuis son arrivée au pouvoir en 2011.

Kim Jong Un et Xi Jinping ont discuté à Pékin de questions bilatérales. Le numéro un chinois a déclaré à son homologue qu'il soutenait le dialogue entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, selon l'agence de presse étatique chinoise Chine nouvelle.

Mais les premiers compte-rendus de la rencontre ne révélaient aucune avancée concrète dans le dossier nord-coréen. "Après ma première rencontre avec le camarade président (Kim), les relations entre la Chine et la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) ont connu des avancées positives, tout comme la situation dans la péninsule coréenne. J'en suis heureux", s'est simplement félicité Xi Jinping, selon des propos rapportés par Chine nouvelle.

"Il s'agit des résultats positifs de ma rencontre historique avec le camarade secrétaire général (Xi)", lui a répondu le dirigeant nord-coréen, selon la même source.

La chaîne de télévision japonaise NHK a pour sa part diffusé des images d'un convoi de voitures officielles traversant la ville de Dalian, ainsi que des images de l'aéroport sur lesquelles on peut voir deux avions nord-coréens, dont un du même type que celui habituellement utilisé par Kim Jong Un.

En attendant le sommet avec Trump

La Chine et la Corée du Nord, quoique ex-alliés communistes de la guerre de Corée (1950-53), étaient en froid ces dernières années, Pékin ayant décidé d'appliquer les sanctions internationales destinées à convaincre Pyongyang de mettre fin à son programme nucléaire.

La Corée du Nord a toutefois amorcé une détente spectaculaire à la faveur des Jeux olympiques d'hiver organisés en Corée du Sud. L'opération de charme de Pyongyang a culminé fin avril avec un premier sommet intercoréen organisé à la frontière entre les deux pays entre M. Kim et son homologue sud-coréen Moon Jae-in.

Un sommet historique entre MM. Kim et Trump est en préparation pour fin mai ou début juin dans un lieu qui n'a pas encore annoncé, mais le sera "bientôt", a révélé récemment la Maison Blanche à Washington.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS