Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le jeune dirigeant de Corée du Nord, Kim Jong-Un, a reçu le titre de "Maréchal" de l'armée, a annoncé mercredi l'agence officielle KCNA, qui relaie les annonces du régime communiste de Pyongyang. Son père, Kim Jong-Il, auquel il a succédé à sa mort en décembre 2011, avait lui aussi reçu ce titre.

Cette annonce montre donc que le jeune homme, âgé de moins de trente ans, consolide son pouvoir, après que le chef de la très puissante armée a été démis de ses fonctions dimanche.

Lundi, Pyongyang avait surpris en annonçant que Ri Yong-Ho, considéré comme une des figures clé du régime, avait été démis de toutes ses fonctions, dont celle de chef des armées, "pour raison de santé", un prétexte selon les analystes.

Cette annonce publique inhabituelle, de la part d'un des pays les plus secrets et les plus reclus de la planète, signalait, selon les experts, que Kim Jong-Un renforçait son contrôle sur les militaires.

L'armée nord-coréenne, forte de 1,2 million de soldats - ce qui en fait la 4e armée du monde en terme d'effectifs -, avait vu son pouvoir s'accroître considérablement sous le père de Kim Jong-Il et la doctrine du "Songun" ("l'armée d'abord").

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS