Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Né dans le centre de la RDC, Papa Wemba est mort brusquement sur scène, micro à la main, dimanche 24 avril, alors qu'il participait à un festival de musique à Abidjan. Il était âgé de 66 ans (archives).

/AP/REMY DE LA MAUVINIERE

(sda-ats)

Kinshasa et la République démocratique du Congo (RDC) ont rendu lundi un hommage au roi de la chanson congolaise, Papa Wemba, décédé le 24 avril dernier. Il a été décoré à titre posthume par le président Joseph Kabila.

"Au nom du peuple congolais et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous élevons à titre posthume à la dignité de grand officier de l'ordre national des Héros nationaux Kabila-Lumumba, pour les mérites, les loyaux et éminents services rendus à la nation congolaise", a déclaré M. Kabila avant de déposer la médaille de l'ordre sur le cercueil. Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées devant le parlement où le corps du musicien était exposé.

Né dans le centre de la RDC, le musicien est mort brusquement sur scène, micro à la main, dimanche 24 avril, alors qu'il participait à un festival de musique à Abidjan. Il était âgé de 66 ans.

Un peu plus tôt avait eu lieu la levée du corps à la morgue de l'hôpital du Cinquantenaire de Kinshasa où la dépouille avait été transportée après son rapatriement d'Abidjan jeudi dernier. Les obsèques sont prévues mercredi dans la périphérie de la capitale congolaise.

ATS