Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bichkek - Le président déchu du Kirghizstan, Kourmanbek Bakiev, s'est pour la première fois dit prêt à démissionner. Il exige toutefois comme condition que sa sécurité et celle de sa famille soient assurées.
C'est la première fois que M. Bakiev évoque sa démission depuis qu'il a été forcé à fuir la semaine dernière. Au moment de sa fuite, des affrontements sanglants avaient fait 83 morts à Bichkek, la capitale de cette ex-république soviétique d'Asie centrale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS