Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Och - Des dizaines de milliers de personnes réfugiées en Ouzbékistan à la suite des violences ayant secoué le Kirghizstan ces dernières semaines ont pris le chemin du retour. Dans leur pays, la situation est toujours précaire.
Plus de 10'000 personnes ont franchi les différents points de contrôle entre les deux pays au cours des dernières 24 heures, a déclaré le directeur adjoint du service kirghiz de surveillance des frontières, Tcholponbek Tourousbekov. "Le chiffre total des citoyens kirghiz revenus a atteint 46'124 personnes", a-t-il ajouté.
Selon ses services, 75'000 personnes avaient fui vers l'Ouzbékistan après les violences interethniques qui ont ravagé le sud du Kirghizstan à la mi-juin. Des agences d'aide internationale avaient estimé le chiffre à plus de 100'000.
Au total, quelque 400'000 personnes ont fui le sud du Kirghizstan. Selon les derniers chiffres officiels, les affrontements ont fait 251 morts. Cependant, la présidente kirghize par intérim Rosa Otounbaïeva a reconnu que le bilan réel pourrait être près de dix fois supérieur.
S'il se félicite de la volonté des autorités kirghizes et ouzbèkes de trouver une solution au conflit, le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés a demandé que les retours se déroulent sur une base volontaire. Selon l'agence de l'ONU, ils semblent "encouragés".
Les Nations unies déplorent également la persistance de tensions interethniques qui entravent la distribution de l'aide internationale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS