Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Didier Cuche se montre toujours à l'aise sur la Streif. Le vétéran neuchâtelois a signé le meilleur temps du 2e entraînement avant la descente de Kitzbühel, prévue samedi.
C'est la première fois cette saison que le Suisse établit le chrono de référence avant une descente. Il a du coup affiché ses prétentions sur une piste qu'il maîtrise parfaitement, et sur laquelle il a déjà gagné à quatre reprises, un record qu'il partage avec les légendaires Franz Klammer et Karl Schranz.
Le Neuchâtelois a livré un excellent parcours. "J'espère pouvoir répéter ça samedi. Mais cela fait du bien de constater que l'on maîtrise le tracé", a déclaré Cuche, visiblement très satisfait. Il a précédé l'Autrichien Klaus Kröll et le Français Johan Clarey de 0''30, améliorant aussi d'une seconde le chrono établi par Kröll lors du premier entraînement. Cuche s'est même permis une fantaisie lors du dernier saut, se posant quelque 50 mètres plus loin.
Le vainqueur sortant a été le seul Suisse à figurer dans le Top 10. Didier Défago, vainqueur sur la Streif en 2009, a signé le 15e temps juste devant Ambrosi Hoffmann. Beat Feuz, le récent maître du Lauberhorn, n'a signé que le 29e chrono, avouant une certaine fatigue.
A noter enfin la grosse chute d'Ivica Kostelic dans la traverse. Le Croate a fini dans les filets de sécurité. Mais à part quelques égratignures, il n'a pas été blessé et a pu rejoindre l'aire d'arrivée par ses propres moyens.

ATS