Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Eastman Kodak, en dépôt de bilan, va arrêter d'ici au 30 juin la production d'appareils photo numériques, de caméscopes de poche et de cadres photo numériques. Le groupe de photographie se concentrera sur la vente de brevets et d'imprimantes.

"Depuis quelque temps, la stratégie de Kodak consiste à optimiser ses marges dans le secteur des appareils de prise de vue, en réduisant sa gamme de produits, sa présence géographique et son réseau de distribution. L'annonce d'aujourd'hui est la suite logique de ce processus", a justifié le directeur marketing du groupe, Pradeep Jotwani, dans un communiqué diffusé jeudi.

Kodak, l'ancien fleuron de la photographie, a déposé son bilan le 19 janvier pour se restructurer à l'abri des demandes de ses créanciers, victime au bout de 131 ans d'existence de son retard dans le numérique.

Position forte sur le marché

Le groupe assure que, malgré son retrait du marché grand public des appareils photo et vidéo, il maintenait "une position forte sur le marché de l'imagerie personnelle".

"Grâce à la technologie Kodak, les utilisateurs peuvent facilement créer de nombreux produits photo, où qu'ils se trouvent et à tout moment. Ils peuvent notamment réaliser des tirages et créer des livres photo, des cartes de voeux avec photo, ainsi que des calendriers personnalisés.

"Aujourd'hui, les activités numériques de Kodak représentent environ trois quarts du chiffre d'affaires total" du groupe new-yorkais, a-t-il précisé.

ATS