Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le chef du groupe chargé de la lutte contre la corruption auprès du parquet du Kosovo a été arrêté sous l'accusation de corruption, selon la presse. La police enquête sur un cas présumé "d'extorsion d'argent d'un suspect par le procureur", a-t-elle indiqué, sans préciser le nom.

Le quotidien "Zeri" affirme qu'il a été interpellé dans son bureau et que la police a perquisitionné son domicile. Pour le quotidien "Koha Ditore", le responsable était en charge de dossiers particulièrement sensibles, tel celui de l'ex-gouverneur de la Banque centrale du Kosovo, arrêté en juillet 2010.

En décembre 2011, la justice au Kosovo a rejeté les accusations d'abus de pouvoir et de fraude qui pesaient contre ce dernier. Le quotidien rapporte également les propos d'un témoin, affirmant avoir versé de l'argent au chef anticorruption du pays.

Le manque de volonté politique de lutter contre la corruption est une des plus sérieuses critiques adressée aux autorités du Kosovo par la communauté internationale et les organisations non gouvernementales.

ATS