Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hockey sur glace - Au terme du derby de LNA, Genève-Servette - Fribourg Gottéron (3-0), Hans Kossmann, l'entraîneur des Fribourgeois, a regretté que son équipe manque d'efficacité.
"Ce ne fut pas si mal pendant 30 minutes mais après ce fut moins bon. On a cherché le beau au lieu d'être efficace.". Le coach de Gottéron ne veut pas parler de crise. "La défaite contre Rapperswil, c'est le genre de couac qui arrive une fois par saison quand les joueurs ne sont pas concentrés. Genève-Servette n'est pas si loin de nous. L'équipe a retrouvé toutes ses qualités."
Kossmann en voulait aussi à l'arbitre Danny Kurmann. "Sur le 2-0, Salmelainen a clairement retenu Birbaum par le maillot et il n'a rien sifflé. Ce n'est pas normal. Je veux bien qu'on ne siffle presque rien mais il ne faut pas exagérer."
La pause de l'équipe nationale tombe à point pour les Fribourgeois. Toutefois Kossmann ne pense pas récupérer ses blessés avant le 2 janvier. "Peut-être Barinka reviendra avant Noël."
Fribourg doit apprendre à gérer sa première série de trois défaites consécutives de la saison.
Côté genevois, l'attaquant Paul Savary ne cachait pas satisfaction. "On a retrouvé nos valeurs. Nous avons réalisé un très bon week-end." Le Genevois a insisté sur le fait qu'il était illusoire de croire que l'équipe pourrait être fonctionnelle dès le début de la saison. "L'entraîneur avait dit qu'il nous faudrait 10 matches pour être au point, il en a fallu 30 c'est tout. Il y avait beaucoup de nouveaux joueurs à intégrer.
Formé à Genève-Servette, Savary n'a pas levé l'option pour la reconduction de son contrat. Quittera-t-il les Vernets à la fin de la saison ? "No comment" a vigoureusement lâché le No 41 de Genève-Servette.

ATS