Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Kovac soutenu "jusqu'à la mort" par son président

Sous pression après une série de résultats décevants, l'entraîneur du Bayern Munich Niko Kovac a reçu lundi le soutien du président du club.

"Je défendrai Niko jusqu'à la mort", a affirmé au magazine Kicker Uli Hoeness, qui tente par là-même de couper court aux spéculations sur un limogeage après quatre matches consécutifs sans victoire, dont deux défaites humiliantes en championnat. "Je fais corps avec lui", a-t-il même ajouté au quotidien Süddeutsche Zeitung, "peu importe ce qu'il se passe dans les prochaines semaines".

Car après un début de saison tonitruant avec sept victoires d'affilée, le champion d'Allemagne en titre n'y arrive plus: après deux nuls face au modeste Augsbourg (1-1) et à l'Ajax Amsterdam à domicile en C1 (1-1), l'ogre bavarois a chuté une première fois fin septembre à Berlin (2-0) avant d'être humilié samedi à domicile par Mönchengladbach 3-0. Résultat: une bien triste 6e place au classement et déjà 4 points de retard sur le leader Dortmund après 7 journées. Il faut remonter à la saison 2010-2011 pour retrouver un départ aussi laborieux.

Succédant cet été à Jupp Heynckes, Niko Kovac, arrivé de Francfort et lui-même ancien milieu de terrain du Bayern, va vouloir profiter de la trêve internationale pour refaire du club une machine à gagner. Les Bavarois ne reprendront du service que fin octobre avec trois déplacements consécutifs, les 20 et 27 à Wolfsburg et Mayence en Bundesliga et le 23 à Athènes contre l'AEK en Ligue des champions.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.