Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Alexis Pinturault est parvenu à briser le duopole Marcel Hirscher/Ted Ligety en géant. Le Français s'est imposé à Kranjska Gora dans une discipline longtemps dominée par l'Autrichien et l'Américain.

Le duo infernal avait jusqu'ici accaparé les sept géants de l'hiver (Mondiaux compris) et, depuis quatre ans, avait raflé 28 des 31 géants disputés en Coupe du monde. C'est dire que la victoire samedi d'Alexis Pinturault constitue un événement.

Pour y parvenir, le skieur de Courchevel a frappé fort dès la première manche en prenant ses distances face à Marcel Hirscher (0''61), avant de prendre encore du temps à l'Autrichien à l'issue du second parcours (0''68). Il s'est ainsi offert sa neuvième victoire en Coupe du monde, sa deuxième en géant après celle de 2013 à Garmisch, où il avait déjà devancé Hirscher.

Pour une fois battu, l'Autrichien s'est largement consolé en s'assurant le globe du géant, lui qui ne peut plus être rattrapé par Ligety (4e samedi) et Pinturault lors des finales de Méribel (Fr) de la semaine prochaine. Le skieur de Salzbourg a aussi fait un pas supplémentaire vers le grand globe du classement général, profitant de la contre-performance du Norvégien Kjetil Jansrud, 23e samedi et désormais distancé de 124 points.

Côté suisse, Gino Caviezel s'est mis en évidence avec sa 8e place. Modeste 19e sur le tracé initial, le Grison a réalisé une seconde manche de très bonne facture, dont il a signé le cinquième chrono.

A 22 ans, le coureur de Beverin n'avait encore jamais été si bien classé en Coupe du monde, lui qui n'avait jusqu'ici intégré qu'une seule fois le top 10 (9e à Alta Badia en décembre dernier). Ce résultat ne manquera pas d'encourager ce skieur au talent incontestable, mais qui manque encore de régularité au plus haut niveau.

Seul autre Suisse qualifié pour la seconde manche, Carlo Janka a terminé à la 16e place. Vainqueur en 2011 sur cette piste slovène - ce qui reste d'ailleurs le dernier succès suisse en géant -, le Grison a complètement raté sa première manche (29e temps), avant de bien redresser la tête sur le second parcours.

Les cinq autres Suisses en lice, dont les Valaisans Justin Murisier, Elia Zurbriggen et Amaury Genoud, n'ont pas réussi à passer le "cut" de la manche initiale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS