Leonie Küng (WTA 413) a signé des débuts prometteurs sur le circuit principal mercredi à Gstaad, même si la victoire ne fut pas au rendez-vous.

La Schaffhousoise de 17 ans a offert une belle résistance à la tête de série no 2 Johanna Larsson (WTA 77). Finaliste du tableau junior de Wimbledon, Leonie Küng s’est inclinée 6-4 6-1 devant l’expérimentée Suédoise (29 ans).

Elle n’a certes jamais pu croire en l’exploit, mais n’a que rarement été débordée par une joueuse qui a conquis le titre sur la terre battue de Nuremberg ce printemps. Les organisateurs du Ladies Championship n’ont pas dû regretter une seule seconde de lui avoir accordé une wild card.

Leonie Küng - qui pratique un tennis offensif et varié et possède déjà une excellente première balle de service - a fait jeu égal avec son adversaire jusqu’à 4-4 dans le premier set. Elle a même trouvé les ressources pour recoller au score après avoir concédé un premier break pour se retrouver menée 2-4.

La suite fut plus compliquée pour la Schaffhousoise, qui a "surjoué" au moment de servir pour égaliser à 5-5. Johanna Larsson a d’ailleurs pleinement profité de la baisse de régime de son adversaire pour inscrire cinq jeux d’affilée et prendre le large (6-4 3-0). Leonie Küng n’a cependant pas lâché prise, malgré une douleur au genou gauche apparue dans le huitième jeu du match, et a pu sauver l’honneur avant de perdre les trois derniers jeux du match.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.