Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A la peine, Kuoni cherche à se séparer d'activités déficitaires à l'étranger. Le voyagiste zurichois, qui a plongé dans le rouge au premier semestre 2012, veut se désengager d'agences en Italie, en Espagne, aux Pays-Bas, en Belgique et en Russie, ainsi que de la plateforme hôtelière Octopus Travel.

Les mesures prévues, qui vont de la vente totale ou partielle, à des solutions de rachat par la direction des sociétés visées en passant par une fermeture pure et simple, concernent quelque 500 employés, a précisé vendredi le numéro un suisse du voyage. Les procédures de consultation avec les représentants des salariés ont été engagées en conformité avec les législations locales.

Kuoni annoncera les mesures concrètes décidées pour chaque marché à l'issue de ce processus. En cas de reprise par leurs cadres ou par une autre entreprise, certaines sociétés pourront poursuivre leur activité à l'extérieur du groupe, permettant ainsi de préserver des emplois. Le voyagiste promet de nouvelles informations à ce titre lors de la présentation des ses résultats du 3e trimestre, le 8 novembre prochain.

Unités trop petites

Génératrices de pertes depuis plusieurs années, les activités concernées dégagent un chiffre d'affaires annuel de 300 millions de francs. Pour mémoire, le groupe, qui emploie au total près de 12'000 collaborateurs, a pour sa part affiché des revenus de 5,11 milliards de francs l'an passé et un bénéfice net de 33,3 millions.

Trop petites, ces unités sont de plus trop faiblement positionnées sur leur marché pour escompter un retour à l'équilibre financier, a relevé lors d'une conférence téléphonique Peter Rothwell, le patron de Kuoni. Le groupe entend toutefois rester actif en France, en dépit d'un marché relativement faible, car le potentiel existe.

L'opération viendra probablement peser à hauteur de 80 millions de francs sur le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) et le bénéfice net annuels.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS