Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Souffrant des mutations de fonds du marché, Kuoni cesse les activités de voyagiste, qu'il entend vendre dans le courant de 2015. Le nouveau Kuoni Group se recentre sur la prestation de services à l'industrie globale du voyage et il mise sur l'Asie.

"Le conseil d'administration et la direction ont décidé à l'unanimité de réorienter stratégiquement Kuoni", a déclaré le président Heinz Karrer à Zurich devant la presse. Le groupe abandonne l'activité classique de voyagiste, y compris en ligne, pour se focaliser sur les professionnels du secteur.

Le métier de base de Kuoni Group, ce seront désormais ses trois divisions spécialisées Global Travel Distribution (GTD), Global Travel Services (GTS) et VFS Global. Elles ont connu un rapide essor depuis le rachat en 2011 du prestataire britannique Gullivers Travel Associates (GTA), explique Heinz Karrer.

Ces trois divisions ont affiché en 2014 une progression de 1,1% à 3,44 milliards de francs, selon les chiffres préliminaires publiés par Kuoni. A elles seules, elles génèrent d'ores et déjà environ 60% du chiffre d'affaires actuel consolidé.

Garanties pour les emplois

Quant aux affaires à vendre, elles englobent les activités de voyagiste au départ de la Suisse, du Royaume-Uni, du Bénélux, de l'Inde et de Hong Kong (Outbound Europe/Asia) ainsi que de la Scandinavie et de la Finlande (Outbound Nordic). Au total, 3800 collaborateurs et 2,2 milliards de recettes l'an passé (-8,7%).

En 2009, elles apportaient encore 75% du chiffre d'affaires. Mais elles sont confrontées à des conditions de marché toujours plus difficiles, à l'insécurité politique dans les pays de destination et aux caprices de la météo.

En 2014, Outbound Europe/Asia, où la Suisse contribue pour moitié aux revenus, a vu son chiffre d'affaires se contracter de 5% à 1,34 milliard de francs. Celui d'Outbound Nordic a chuté de 14,1% à 844 millions.

Pour ces activités - et les marques haut de gamme qui les représentent - Kuoni Group cherche désormais de nouveaux propriétaires qui seront mieux à même de les développer. Il s'agira d'obtenir des garanties quant au maintien des sites existants et des emplois, assure la direction. La cession n'aura en outre aucun impact sur les clients ou leurs réservations actuelles et futures.

Pas d'acheteurs en vue

La direction n'a pas encore entamé de discussions avec des acheteurs potentiels, a indiqué le directeur Peter Meier. La direction n'exclut pas que les affaires en Suisse, où Kuoni reste le numéro un du secteur, soient reprises par des concurrents tels qu'Hotelplan, le voyagiste de Migros, ou le géant Tui.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS