Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Klaus Kröll a pris l'ascendant sur Didier Cuche dans la lutte pour le globe de descente. Vainqueur vendredi en super-G, l'Autrichien a remis ça en descente au grand dam du Neuchâtelois, seulement 10e.
Cuche a fait quasiment jeu égal avec son rival jusqu'à la mi-course. Las pour lui, une grosse erreur de trajectoire et plusieurs petites imprécisions ont ruiné sa fin de parcours.
Au final, l'addition a été salée avec 1''32 de retard et, surtout, 74 points de perdus face à Kröll au classement de la descente. Corollaire, le skieur de Styrie s'est emparé du dossard rouge de leader de la discipline à une épreuve du terme de la saison. Avant ce dénouement, le 14 mars aux finales de Schladming, Kröll dispose d'une marge de 48 points.
Si les chances de Cuche d'égaler le record de Franz Klammer (5 globes en descente) se sont amenuisées, elles ne sont toutefois pas inexistantes. Pour remporter le trophée, le Neuchâtelois devra se placer aux avant-postes à Schladming (4e rang au pire), tout en espérant une contre-performance de Kröll.
Beat Feuz est aussi distancé pour ce globe (51 points), même s'il est parvenu à mieux limiter les dégâts que Cuche en terminant à la 4e place. En revanche, en vue du classement général, le Bernois a fait une nouvelle bonne opération, lui qui avait partagé la victoire du super-G vendredi avec Kröll.
En débarquant à Kvitfjell, l'Emmentalois accusait un handicap de 95 points sur l'Autrichien Marcel Hirscher. Le voilà dorénavant avec un bonus de 55 unités, alors qu'un super-G est encore au programme dimanche.
Non content d'avoir joué les trouble-fête avec les Suisses, Kröll a empêché un doublé des Norvégiens sur leurs terres. Privé de victoire vendredi pour 3 centièmes, Kjetil Jansrud est venu mourir à 2 centièmes de son premier succès en Coupe du monde. Son compatriote Aksel Lund Svindal a complété le podium.

ATS